SHARE

Randonnée à l’Ile Maurice: Le Parc National de Bras d’Eau

La journée promettait d’être chaude avec un soleil de plomb au rendez-vous! Cela ne nous a pas empêché d’être fin prêts ce matin là pour une randonnée au Parc National de Bras d’Eau.

Bien chaussés et munis de nos bouteilles d’eau, nous voilà partis pour une escapade en pleine nature. La route longeant la côte nord-est avant d’arriver au parc est juste incroyable. La couleur du lagon, les roches volcaniques, les belles plages, une pure merveille pour les yeux. Cette réserve naturelle de 500 hectares, dont le nom vient d’un large cours d’eau en forme de bras qui la traverse, dégage une atmosphère paisible tout en gardant son aspect sauvage. On s’y sent tout de suite détendu. Tôt le matin, avec un peu de chance, vous pourrez voir quelques oiseaux endémiques locaux tels que le coq des bois ou la crécerelle de Maurice ou encore des macaques joueurs, des chauves-souris ou des sangliers.

Plusieurs parcours de 1.8 – 2.0 Kms de long sont facilement accèssibles. Les sentiers sont bien délimités, et tout le long des parcours, vous trouverez une faune exceptionelle avec des spécimens rares de 40 mètres de haut: L’eucalyptus blanc, l’acajou, le técoma… Quelques fougères et des plantes endémiques rares dont l’Orchidée Oenellia Aphrodite. Les faisceaux des rayons du soleil à travers les arbres sont saisissants. La Mare Sarcelle est un refuge pour les mangroves, un endroit rêvé pour des oisieaux migrateurs.

Vous ferez un petit saut dans le passé en découvrant au détour de fourrés, les ruines d’une ancienne sucrerie ou celles d’un ancien four à chaux datant de l’occupation hollandaise, première colonisation de l’île au XVIIème siècle. Il est difficile d’imaginer que toute cette région était un jour habitée par un propriétaire terrien et ses esclaves. Cette sucrerie attira tout autour, des habitations et cette région devint un petit village qui sera ensuite déserté à la fermeture de la sucrerie pour laisser place à ce site où l’on peut encore voir les restes architecturaux des constructions de plus de 200 ans.

La météo tint parole! Il faisait une chaleur d’enfer! Nous nous nous sommes arrêtés à Mare Chevrettes pour reprendre notre souffle et nous rafraîchir tout en admirant le reflet du ciel bleu dans l’eau. Nous nous y serions bien attardés tant la quiétude des lieux et le chant des oiseaux dans les arbres prêteraient bien à une petite sieste. Des aires de pique niques peuvent faire l’affaire si d’aventure, vous souhaitez emporter un casse-croûte lors de votre randonnée.

Aucune difficulté apparente, cette randonnée est on ne peut plus agréable. Juste un petit conseil: ne pas oublier un produit anti-moustiques en vous assurant qu’il soit naturel et écologique. Bras d’Eau est certainement un site où le respect de l’éco-système et l’entretien de la faune, la flore ainsi que les espèces endémiques de l’Ile Maurice suscitent l’admiration.

NadElle.

Ile Maurice: Un mariage traditionnel marathi – Partie 2/2
Ile Maurice – Kan en fler!

Related Posts

Latest Posts