SHARE

Le Tombeau Marragon

#Lesaviezvous?

A l’Union, à l’Ile Rodrigues, le Tombeau Marragon abrite un lieu de mémoire; celui de Philibert Marragon, né en 1750 à Auterive en France. Il avait connu l’Archipel des Mascareignes, alors qu’il était Sergent dans le Régiment du Royal-Comtois sous le règne de Louis XIV. En 1778, il s’installa à Petite Rivière, à l’Ile Maurice. Sa première visite à Rodrigues remonte à 1791, mais c’est après ses épousailles en 1794, à Port Louis, avec Marie Jeanne Elisabeth Gillou de Neuville, originaire de L’ile de La Réunion, qu’il fut nommé premier administrateur civil à Rodrigues. Il s’attela alors au développement de l’agriculture et de l’élevage de l’ Ile avec le concours de colons et esclaves emmenés de Maurice, ancêtres des Rodriguais actuels.

Listé héritage national depuis le 3 mai 2016, ce monument, une stèle pyramidale, remontant au 18ème siècle est également un lieu de commémoration de l’abolition de l’Esclavage. Si à Maurice, la libération des esclaves fut officialisée en février 1835, à Rodrigues, ce n’est que quatre ans plus tard soit, le 4 juin 1839 qu’elle fut proclamée. C’est là que se trouve le cimetière reconstitué des esclaves et que reposent côte à côte Philibert Marragon et son épouse.

NadElle

Source: La Gazette Mag

epices6 indispensables et bienfaits dans la cuisine mauricienne : le naturel qui soigne (1ère partie)
palmUne relique d’une grande splendeur : Le Cycas ou plant de sagou

Related Posts

Latest Posts