SHARE

Ile Maurice – un pot-pourri de saveurs épicées!

L’une des raisons pour lesquelles notre petite île étonne, c’est à cause de toutes les cultures qui se côtoient sereinement sur une superficie de 1,865 km2.  D’une occupation hollandaise, suivie de celle des Français et des Brittaniques, couplée de l’installation des travailleurs engagés indiens, des commerçants chinois et de l’arrivée d’esclaves du continent africain… cela donne le ton pour une meilleure compréhension de cette fusion de cultures qu’est notre Ile Maurice. Venez voir de plus près ce que nous avons fait de tout ce bel héritage!

Cette diversité se retrouve de toute évidence, aussi bien dans les traditions de chaque communauté que dans la langue, les croyances religieuses, la musique et les danses ancestrales et, la cuisine. Ce n’est, en effet, pas surprenant de trouver à chaque coin de rue, ici  et là, d’anciennes églises catholiques, presbytériennes ou anglicanes, une mosquée grandiose ou un superbe temple hindou, plus loin une pagode colorée… chaque Mauricien pratique ses propres rites religieux comme il l’entend. L’appel à la prière du muezzin, le tintement des clochers des églises… font partie des sons qui ont toujours rythmé notre quotidien. Un tour interculturel est recommandé pour découvrir quelques merveilles architecturales et des rites millénaires.

Si la langue créole rassemble tous les Mauriciens qui la parlent tous, la population communique également (avec un accent bien de chez nous), en francais, anglais, hindi, ourdou, Bhojpuri … selon leur propre ethnie.  Cela donne quelquefois lieu à des situations cocasses car dans une même phrase, le Mauricien est capable de cumuler plus d’une langue! Grâce à cette pluralité, il va sans dire que notre cuisine est un pot-pourri de saveurs épicées. Entre les spécialités chinoises, un briani au boeuf, un dholl puree ou un 7 cari sur une feuille de bananier, des grains secs et une rougaille de saucisses relevée sur une montagne de riz …, le tout accompagné de nos fameux achards et notre chutney de pomme d’amour, le choix est ardu et c’est pour cela, qu’il faudrait tout goûter! Pour se faire, rien de tel que de se laisser tenter par notre fameux street-food. De plus, comme si la nature voulut y apporter sa petite contribution, nos différents fruits de saisons composent une extraordinaire salade de fruits: ananas, goyaves, papayes, mangues, litchis, banane … que de saveurs dans votre plat à dessert multicolore!

Si vos oreilles capteront plus facilement le rythme entraînant de notre séga, sachez que vous pourriez également être séduits par la danse du dragon de nos compatriotes chinois, ou des danses haut en couleurs de la communauté indienne… Les différentes fêtes culturelles, célébrées avec faste par chaque composante de la société mauricienne sont pour nos visiteurs, des expériences enrichissantes, un kaléidoscope à ne pas manquer : Cavadee (marche sur le feu), Maha Sivaratree (pèlerinage au lac sacré Grand-Bassin), le nouvel an chinois, le pélerinage du Bienheureux Père Laval…

Une île offrant un si éloquent brassage de cultures, où règne une harmonie qui attise l’admiration mérite que l’on s’y attarde. Au delà de l’aspect carte postale de l’île Maurice, il y a toute une histoire à entendre, un peuple qui se targue de ses différences, à rencontrer, un mélange de saveurs à goûter et, des couleurs chatoyantes à vous couper le souffle! De fait, l’île Maurice se découvre en utilisant ses cinq sens! Alors, il ne vous reste plus qu’à vous laisser toucher par la singularité de l’Ile Maurice!

NadElle

Première certification Blue Oasis décernée à Mautourco
Ile Maurice: Nos fruits insolites – Banann zinzli et banann rouz

Related Posts

Latest Posts