SHARE

Ile Maurice: Un mariage traditionnel marathi – Partie 2/2

Le jour du mariage, une tente tipi est construite à l’ aide de quelques tiges et feuilles de lilas dans la cour. La mariée s’y asseoit pendant que l’ on verse sur elle l’ eau des cinq pots d’eau de la prière Yajmanpan faite la veille, purgeant ainsi le célibat, la préparant à sa vie de mariage.

Assise parmi les invités au temple, j’atttendais l’arrivée du couple. La mariée est arrivée la première, vêtue d’un sari traditionnel de neuf mètres (appelé Navwari) avec des bracelets assortis de couleur vert bouteille. De plus, selon la coutume, elle portait un anneau au nez (nath), une chaîne de perles blanches (appelée mundavalya) sur le front, des fleurs dans les cheveux et des bijoux. Je pouvais à peine reconnaître mon amie ainsi parée dans sa tenue de mariée: elle était tout simplement magnifique. Peu de temps après, le marié a fait son entrée et la cérémonie a débuté. Un tissu blanc (Antarpat) est placé entre les mariés les empêchant de se voir. Le tissu est tenu pendant que le prêtre récite les Mangalashtakams (prières adréssées aux Dieux), et une fois la récitation terminée, le tissu est enlevé alors que l’on répand sur le couple du riz coloré. Ils échangent les varmalas (guirlandes de fleurs) symbolisant l’union des deux personnes. Les Mangalashtakams, soit les huit vœux de mariage sacrés, sont récités l’ un après l’ autre à a suite de quoi le prêtre explique leurs nouvelles responsabilités aux époux.

Les parents de la mariée lui prennent alors la main qu’ ils remettent dans la main de son époux (cérémonie Kanyadaan). La mariée Marathi est alors offerte par ses parents au marié et à sa famille avec la promesse qu’ils prennent bien soin de leur fille bien-aimée. Le couple est assis devant le feu sacré fait de bois sacré. La mariée reçoit des grains desséchés qu’elle offre au feu, tandis que le marié récite trois mantras. Seule la mariée récite le quatrième mantra en silence. Cela signifie qu’ils acceptent de cheminer ensemble et promettent de se soutenir l’un l’autre dans les bons comme les mauvais moments devant le feu sacré, le prêtre, leur famille et amis.

Ensuite, le marié place le Mangalsutra (cordon sacré unissant deux âmes) autour du cou de la mariée, des anneaux dans ses orteils et du vermillon sur son front. Les mariés encerclent sept fois le feu sacré tout en prononçant à haute voix les vœux de mariage qui concluent les rituels du mariage. Enfin, la cérémonie se termine par le Shanti path (mantra pour la paix, l’harmonie et le bonheur), alors que les convives sont invités à lancer des pétales de fleurs tout en déversant sur les nouveaux mariés, toutes leurs bénédictions.

Zafii

Ile Maurice: Un mariage traditionnel Marathi – Partie 1/2
Randonnée à l’Ile Maurice: Le Parc National de Bras d’Eau

Related Posts

Latest Posts