SHARE

Ile Maurice: Un mariage tamoul traditionnel – Partie 1/2

Elle ajusta gracieusement son sari en descendant les escaliers et s’assit sur la scène où tout le monde pouvait la voir. J’étais chez mon amie où j’assistais à sa cérémonie pré-mariage. Superbement habillée, elle nous invita à manger les traditionnels 7 carris & ti puri (sept variétés de currys de legumes servis sur des feuilles de bananier). Je pouvais voir dans la cour, une perche en bambou, d’ on le haut était noué par un mouchoir blanc marqué de vermillon et de curcuma. C’était le premier rituel, appelé Paadal kaal muhurtham et il a été placé il y a quelques jours de cela par des tantes mariées, pour éliminer les obstacles lors de cet événement important.

Très tôt le jour du mariage, se tint le rituel de purification. En effet, dans la tradition tamoule, le safran (comme nous l’appelons ici) se fait avant le lever du soleil. Les mariés, dans leur maison respective, se feront appliquer sur la peau de la pâte de curcuma par des femmes mariées, qui recevront un petit cadeau traditionnel composé d’un miroir, d’un peigne, d’un bonbon, de la poudre de Kumkum (curcuma séché à la chaux éteinte, virant au rouge jaune vif), de la poudre de curcuma et une fleur. Cette cérémonie symbolise principalement un rituel d’ épuration et de purification. À côté de la mariée se trouvait un plateau avec de la pâte de curcuma, de la poudre de Kumkum, des fleurs et du riz pour les rituels. Sur le même plateau, il y avait quelques biscuits et des feuilles de lilas, très importants pour ce rituel. Alors qu’ elle était  assise au milieu de la cour, entièrement habillée, les frères et oncles de la mariée lui versaient sur la tête, de l’eau de curcuma à l’aide d’une sorte de filtre percé de minuscules trous, faisant  ruisseler le liquide comme des gouttelettes de pluie.

Peu de temps après, la mariée s’est retirée pour prendre un bain et s’habiller. Aucune personne n’ est autorisée à la toucher ou l’embrasser après les rituels de purification. Pendant ce temps, les quelques invités qui étaient chez elle étaient les bienvenus pour le thé et des gâteaux vu l’ heure matinale. Quelques heures plus tard, assis sur le bord de ma chaise, j’ attendais avec impatience parmi les invités du temple (connu ici sous le nom de Kovil). Il me semblait que tout le monde retenait son souffle alors que la mariée s’ avançait dans le temple portant magnifiquement un sari (de style du sud de l’ Inde) offert par ses paremts. La cérémonie allait commencer…

Restez à l’écoute pour en savoir plus au sujet du mariage tamoul de mon amie.

Zafi

Entretien enrichissant avec un passionné de cyclisme - Maurice
Ile Maurice: Un mariage tamoul traditionnel – Partie 2/2

Related Posts

Latest Posts