SHARE

Ile Maurice : Les particularités de notre cuisine Mauricienne

La cuisine Mauricienne épate du fait de sa diversité, grâce à son riche héritage culturel. Outre les secrets bien gardés de nos grand’mères, il existe également les plats sortant de l’ordinaire que le mauricien affectionne particulièrement. En effet, chaque famille mauricienne détient des recettes léguées par nos aïeux qui seuls savaient cuisiner tel ou tel plat ; une cuisine qui se fait au feeling et à l’inspiration du moment. De ce fait, un simple « cari poule » (curry de poulet) n’aura pas le même goût selon les origines de chaque famille sans compter les petits secrets qu’on ne divulgue qu’aux proches.

Ainsi, lors d’une balade en pirogue à l’Ile aux Bénitiers, vous pourrez trouver dans le lagon, une hache d’armes ou Pinna muricata, un coquillage triangulaire en forme de hache, enfoui dans le sable. Il n’est pas inoffensif car il est tranchant et vous pourriez vous blesser si vous y posez le pied. Fait étonnant, les pêcheurs du coin marchent pieds nus dans l’eau aisément car « ils savent y faire », disent-ils fièrement. Fait surprenant, c’est que la chair de ce mollusque, qui ne paie pas de mine, peut se déguster ici en curry ou en ragoût (« salmi » pour les Mauriciens). C’est ici, une chair très appréciée.

Vous pourriez être surpris d’apprendre que chez nous, les œufs se dégustent également en curry, la pelure d’une pipengaille en délicieux chutney alors la papaye verte peut constituer un fameux gratin et que les feuilles de taro cuisinés à l’étuvée bien épicées sont un régal avec nos faratas (galettes de farine feuilletées). Saviez-vous que nos olives vertes ne sont pas dégustées à l’apéritif mais plutôt en confiture ou en achards ? Nos « gato pima » (gâteaux piments) sont également prisés en sandwich avec du beurre et que nous nous délectons d’un sauté de pelures de bananes vertes au poisson salé !

Il y a aussi des spécialités que l’on ne trouve qu’à l’Ile Maurice, à l’instar de nos napolitains (petits gâteaux sablés recouverts de sucre glacé), de nos puits d’amour (tartelette à la crème pâtissière recouverte de noix de coco), et de notre incontournable street-food, le dholl puri (sorte de crèpe salée de pois cassés) qui fait l’unanimité auprès de nos visiteurs.

Vous l’aurez compris, au-delà de tout ce que peut vous offrir la destination, Maurice est sans nul doute, une étape gourmande à découvrir absolument. L’authenticité de l’île se ressent également dans nos assiettes bien garnies. Alors … n’hésitez pas à épicer vos vacances !

NadElle

Rodrigues – Là où le temps s’arrête!
Ile Maurice : Une île aux couleurs de l’été !

Related Posts

Latest Posts