SHARE

6 indispensables et bienfaits dans la cuisine mauricienne : le naturel qui soigne (1ère partie)

En rendant visite à des proches ou à des amis, je me suis toujours fait la réflexion de ce que pouvaient être pour chacun les choses essentielles de leur cuisine, ustensiles et électro-ménagers mis à part.  Les éléments qui en ressortent sont pratiquement les mêmes à l’île Maurice, que la cuisine soit grande ou petite : des épices, des épices ou encore des épices et des aromates. Parmi ceux-là, c’est unanime il y a des indispensables qui contribuent aux bienfaits:

Les oignons: Ce sont des aromates universels dont il existe quelques 1000 variétés, classées selon un catalogue et par couleur. Couper des oignons, bien qu’il provoque un larmoiement important ne décourage aucunement nos cuisiniers. Consommer des oignons facilite la circulation sanguine.

L’ail: La tête d’ail est composée de plusieurs caïeux ou « gousses » d’ail. Provenant d’une plante potagère, l’ail à l’odeur et au goût forts facilite la digestion et stimule l’appétit. Les gousses possèdent beaucoup de vertus, entre autres préviennent des maladies respiratoires.

Le gingembre: Un tubercule utilisé depuis plus de 3000 ans, il agit contre les vomissements et les nausées à part d’être aphrodisiaque…semblerai-il !

Souvent ces trois premiers se retrouvent dans un panier en osier ou en métal sur une étagère dans la cuisine facilitant leur accessibilité.

La cannelle: En bâton ou en poudre, ses utilités médicinales sont remarquables. D’une odeur fort agréable, la cannelle aide à purifier le sang et combat très efficacement les vers intestinaux tout en stimulant l’organisme. Elle se consomme tout aussi bien dans les plats salés que ceux qui sont sucrés.

Le girofle: Appelés clous de girofle, il a des effets antispasmodiques qui en font un aliment préconisé pour réduire les douleurs digestives. En l’écrasant sous la dent elle donnerait une bonne haleine. A l’île Maurice, souvent les clous sont piqués dans une orange tout entière et laissés à macérer dans un alcool, pour combattre la grippe.

La poudre à curry: La couleur jaune est hautement symbolique, car elle est apportée par le safran ou le curcuma. La qualité de la poudre dépend souvent des ingrédients du dosage. Elle est utilisée pour en faire une bonne sauce afin d’agrémenter les légumes et la viande.  Elle a un effet bactéricide.

Pourquoi chercher loin quand tous ces ingrédients se trouvent à portée de main? Tout abus a des répercussions sur notre santé, mais bien les doser contribue certainement à notre bonne santé. Laissons-nous guider par la Nature… Elle nous gave de ses bienfaits !

Lza M Natur

dodo#Lesaviezvous? Faits fascinants de l’histoire de l’Ile Maurice : Le Dodo
Tombeau MarragonLe Tombeau Marragon

Related Posts

Latest Posts